Accueil > Symposium > Symposium 2003 > ÊTRE ET SENS Faire du sens dans nos histoires de vie

10e SYMPOSIUM DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS POUR LA PRATIQUE DES HISTOIRES DE VIE

ÊTRE ET SENS Faire du sens dans nos histoires de vie

10e SYMPOSIUM DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS POUR LA PRATIQUE DES HISTOIRES DE VIE

ÊTRE ET SENS Faire du sens dans nos histoires de vie

Pour le dixième symposium, nous proposons un thème au centre de nos préoccupations théoriques et pratiques avec les histoires de vie, soit l’Être et le sens. Qu’est ce que l’expérience de l’Être ? Est-ce une expérience ontologique ou spirituelle ? Qu’est-ce que le sens et comment le construire ? Quelles sont les relations entre les deux termes ? La construction de sens conduit-elle à l’expérience de l’Être ou celle-ci est-elle antérieure ? En ce nouveau millénaire, la question du sens et de sa relation avec l’Être demeurent incontournables. Castoriadis disait : « il n’y a de sens que dans et par l’histoire ». Cela signifie que pour construire le sens, il faut un chemin, une issue. L’une des voies d’accès nous est fournie par l’approche des histoires de vie que l’on soit en formation, en intervention ou en recherche.

Ce symposium sera l’occasion d’explorer plusieurs aspects du sens : signification ou représentation symbolique, direction ou intentionnalité, et sensibilité ou sensation qui renvoie à l’inscription du sens dans le corps. Des conférenciers présenteront leur point de vue sur le sens et comment ce sens soutient leur recherche de connaissances, de sensations, d’émotions et de spiritualité. Dans les ateliers, tous les participants sont invités à déployer aussi leur vision du sens et comment celui-ci s’insère dans leurs histoires de vie.

Louise Bourdages