Accueil > Symposium > Symposium 2011 > Thématique

Dix-huitième Symposium du Réseau Québécois pour la Pratique des Histoires de Vie (RQPHV) Septembre 2011

Thématique

Les rencontres Trans-formatrices

Croisements et Métissages transpersonnels, transdisciplinaires et transculturels

Le dix-huitième symposium se propose d’ouvrir un espace-temps de rencontre, de réflexion et de dialogue co-créateur, d’y inviter des chercheurs, des formateurs, des praticiens, des créateurs et des étudiants qui évoluent dans le courant des histoires de vie en formation au Québec comme ailleurs. Il souhaite également créer des conditions pour accueillir des praticiens-chercheurs, des intervenants et des étudiants qui proviennent d’autres réseaux de pratiques, de connaissances ainsi que d’autres horizons culturels, paradigmatiques et disciplinaires.

Le projet consiste à ouvrir un dialogue dans une dynamique co-créatrice autour de la question de la place et de la fonction de ces rencontres signifiantes et fondatrices qui ont une portée trans-formatrice dans nos itinéraires, existentielles, théoriques, épistémologiques et pratiques.

La problématique des rencontres transformatrices concerne, à notre avis, une question centrale de notre époque que le courant et les pratiques d’histoire de vies en formation peuvent participer à baliser. Nous voudrions voir de plus près en quoi et comment ces moments de rencontres déterminants avec des personnes, des cultures, des disciplines, des cadres épistémologiques, théoriques et pratiques nous ont déformés, réformés, transformés, façonnés, fondés et refondés tout au long de nos vies, à travers nos parcours intellectuels, professionnels et spirituels.

Les rencontres formatrices et transformatrices prennent plusieurs formes et adviennent à différentes étapes dans une existence. Quelles démarches, quelles conditions seront favorables pour conscientiser, décrire, explorer, intégrer et systématiser ces expériences fondatrices et formatrices ? Que pouvons nous apprendre de cette systématisation collective ? Que pouvons nous faire à notre époque et au sein de nos contextes de ces savoirs métissés ?

Nous vous invitons à venir réfléchir avec d’autres à ces questions essentielles de notre époque où des grands mouvements migratoires, la mondialisation des cultures et des savoirs, ainsi que les mutations culturelles refondent nos sociétés et requestionnent en profondeur nos identités. C’est une invitation aussi à réfléchir sur les cloisons habituelles qui nous séparent les uns des autres, séparent les savoirs, cloisonnent les disciplines et parfois opposent les pratiques.